verger-de-noyer-en-été

Le Verger - Les Noyeraies

Terroir et qualité

C'est ici que nous avons grandi! Et bien sûr que nous cultivons nos arbres. Nous adorons notre région et nous y travaillons dans le respect de la terre et des traditions ancestrales. Nous mettons tout en œuvre pour préserver notre environnement, clé de la réussite de notre métier d'agriculteur et arboriculteur…En tant que producteurs et expéditeurs indépendants, notre objectif est centré sur la production d'une noix de la meilleure qualité possible. Une qualité que nos clients reconnaissent et dont nous sommes fiers!

L'aire géographique de la Noix de Grenoble

La zone d'appellation Noix de Grenoble s'étend sur 3 départements le long de la vallée de l'Isère. Parmi les quelques 7000 ha de noyeraies, on retrouve 261 communes, dont 184 en Isère, 48 en Drôme et 29 en Savoie. Le verger se situe en moyenne à une altitude comprise entre 300 et 700 mètres.

Au sud-ouest, les plaines de la Drôme s'étirent jusqu'à la Drôme des Collines tandis qu'au sud elles longent déjà le massif du Vercors. Dans ces plaines les Noyers cohabitent avec d'autre fruitiers, des céréales et de la vigne.

En remontant le fil de l'eau on arrive dans le département de l'Isère, un peu plus au Nord, le Vercors est sur notre droite. Il contemple la vallée et les coteaux qui se trouvent à ses pieds. Sur l'autre berge, le plateaux de Chambaran et son immense forêt emblématique (Parc Naturel). La ville de St Marcelin, très connu pour son fromage IGP du même nom, marque la rupture entre les zones Nord/Sud de la vallée. Le paysage change peu à peu lorsque l'on arrive dans la ville de Vinay, capitale de la Noix de Grenoble : les plaines laissent la place à un décors fait de coteaux jonchés de petits plateaux successifs où les Noyers trouvent une terre idéale pour grandir et fructifier. Les coteaux sont aussi l'espace privilégié de petites fermes d'élevage de la régions, et d'où provient le lait pour le fameux Fromage de St Marcellin!

En continuant, plus au Nord, les ville de Tullins, Voiron et Voreppe marquent encore un changement avec le Massif de la Chartreuse qui se dressent devant nous. Le Vercors est toujours sur la droite et l'Isère n'a d'autre choix que se faufiler entre les deux chaines montagneuses. C'est là que l'on retrouve Grenoble, chef-lieu du département de l'Isère qui donnera son nom à La Noix de Grenoble.

Encore un peu plus au Nord en quittant la ville, le Vercors laisse sa place au Massif de Belledonne qui fais face à la Chartreuse. La plaine s'étire à nouveau un peu, les coteaux disparaissant, avec des Noyers qui se font eux aussi plus rares, laissant volontiers leur place aux maraichers, céréaliers, éleveurs, et même des vignerons dans cette plaine enclavée au cœur des montagne.

On traverse les villes de Crolles, Le Touvet, Pontcharra pour enfin entrevoir La Savoie. Ici le climat est un peu plus froid, les noyers plus tardifs et avant d'arriver à Chambéry ou Albertville, c'est déjà la fin de la vallée de l'Isère et donc, de la zone d'appellation "Noix de Grenoble".

Carte de l'aire géographique de la zone d'appellation Noix de Grenoble

Les producteurs

La zone d'appellation Noix de Grenoble regroupe aujourd'hui environ 1500 producteurs. Les exploitations sont variées sur l'ensemble du territoire même si l'on observe le plus souvent une spécialisation en faveur de la nuciculture. On retrouve tout de même quelques exploitations en polyculture/élevage, des éleveurs pures (chèvres, montons, porcs, vache, etc...) tout comme des céréaliers.

De manière générale, les nuciculteurs sont à l'origine du développement constant autour le la noix : on parle ici des techniques culturales qui se sont perfectionnées, mais aussi du matériel de récolte et de conditionnement qui avec le temps s'est grandement amélioré. Ces amélioration sortent très souvent - pour ne pas dire toujours - des exploitations nucicoles qui ont cherché à parfaire la qualité des fruits et à améliorer les conditions de travail. Cela passe par la mécanisation, mais aussi par l'apprentissage de nouvelles techniques pour la sauvegarde et le respect de l'environnement et de la nature.